LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE A- H1N1

Composition : 

- antigène : virus A(H1N1) inactivé

- adjuvants

conservateurs : mercure (thiomersal)

- agents inactivants : formaldéhyde, Benzonase®

 

 

Lorsque la campagne de vaccination contre le virus H1N1 a commencé, beaucoup de questions se posaient. Nombreux sont ceux qui estimaient que ce vaccin n'a pas fait l'objet de tous les  tests nécessaires pour assurer son efficacité, tandis que les autorités assurent  que le vaccin est totalement sans risques.

 

Effets secondaires dus au vaccin, différents cas :

Après 100.000 vaccinations contre la grippe H1N1 en France, 91 cas d'effets indésirables ont été signalés dont quatre cas "graves". Les quatre cas d'effets "graves" concernent deux affections neurologiques dont un cas "probable" de syndrome de Guillain-Barré , une réaction allergique et une affection respiratoire.

 

Le vaccin contre la grippe A (H1N1 distribué par le laboratoire GlaxoSmithKline a été accusé de provoquer l'apparition d'une maladie rare du sommeil : la narcolepsie. L'explication a ces cas de narcolespie serait malgré tout due à l'effet conjoint du vaccin et d'un ou plusieurs autres facteurs. Le vaccin contre la grippe A H1N1 ne serait donc pas responsable, ou en tout cas qu'en partie.

 

Débat sur le vaccin contre la grippe A :

 

ARGUMENTS POUR :

 

-  Les jeunes sont très touchés, les urgences pédiatriques sont débordées, il faut donc vacciner les plus jeunes

-  Pour protéger l’entourage, il est conseillé de se faire vacciner pour éviter une contamination

-  La maladie peut être dangereuse pour les personnes qui souffrent de maladies chroniques, respiratoires ou cardiaques

-  Le vaccin peut s’avérer indispensable pour éviter les co-infections (plusieurs maladies dans l’oganisme)

 

 ARGUMENTS CONTRE :

 

-  Le virus de la grippe est un virus bénin, il est donc inutile de se faire vacciner contre

-  Les produits chimiques introduits peuvent être dangereux, car le vaccin a été fabriqué très rapidement

-  L’efficacité de ce vaccin est mise en doute car il ne possède pas d’adjuvant

-  On pourrait se contenter d’une immunisation naturelle, car notre système immunitaire peut reconnaitre ce virus pour que l’on soit ensuite protégé contre

 

vaccination-300x168.jpg

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site